L’UDAF 92 recrute

L’UDAF 92 recrute

L’UDAF 92 recrute 3 personnes :

– Au service “Protection juridique des majeurs”  :  3 mandataires judiciaires à la protection des majeurs (H/F)


UN MANDATAIRE JUDICIAIRE À LA PROTECTION DES MAJEURS (H/F)

Pour son service « Protection Juridique des Majeurs »
CDD d’un an à temps complet (possibilité d’évolution en CDI)
Poste à pourvoir à BAGNEUX

PROFIL TRAVAILLEUR SOCIAL OU JURISTE

Missions : Vous aurez à cœur de suivre des mesures de curatelle et de tutelle auprès d’adultes handicapés et/ou âgés à domicile et en établissements : les accompagner dans leur projet individuel, gérer leur situation (administrative, financière, patrimoniale et juridique) et rédiger des rapports et bilans de situation aux autorités judiciaires. Ces missions s’exercent au sein d’une équipe motivée et d’un réseau partenarial étoffé (professionnels du soin, magistrats, notaires, travailleurs sociaux…). Le métier de mandataire est passionnant : il permet le développement de multiples compétences dans une relation d’aide à la personne riche et en respectant sa volonté, ses droits et ses libertés.

Qualités et conditions requises : Doté(e) de qualités relationnelles et rédactionnelles, de rigueur, du sens de l’organisation et de réactivité. Titulaire au minimum d’une licence en droit ou diplôme social validé [CESF, ES, AS], CNC PJM apprécié mais non obligatoire. Débutant accepté.

Rémunération selon CCNT 1966, salaire brut mensuel de base à 1 789,05€, reprise d’ancienneté professionnelle selon les dispositions conventionnelles. Horaires de travail individualisés, télétravail, RTT, tickets restaurant, mutuelle et avantages du CSE.


UN MANDATAIRE JUDICIAIRE À LA PROTECTION DES MAJEURS (H/F)

Pour son service « Protection Juridique des Majeurs »
CDD de 6 mois à temps complet 
Poste à pourvoir à BAGNEUX

PROFIL TRAVAILLEUR SOCIAL OU JURISTE

Missions : Vous aurez à cœur de suivre des mesures de curatelle et de tutelle auprès d’adultes handicapés et/ou âgés à domicile et en établissements : les accompagner dans leur projet individuel, gérer leur situation (administrative, financière, patrimoniale et juridique) et rédiger des rapports et bilans de situation aux autorités judiciaires. Ces missions s’exercent au sein d’une équipe motivée et d’un réseau partenarial étoffé (professionnels du soin, magistrats, notaires, travailleurs sociaux…). Le métier de mandataire est passionnant : il permet le développement de multiples compétences dans une relation d’aide à la personne riche et en respectant sa volonté, ses droits et ses libertés.

Qualités et conditions requises : Doté(e) de qualités relationnelles et rédactionnelles, de rigueur, du sens de l’organisation et de réactivité. Titulaire au minimum d’une licence en droit ou diplôme social validé [CESF, ES, AS], CNC PJM apprécié mais non obligatoire. Débutant accepté.

Rémunération selon CCNT 1966, salaire brut mensuel de base à 1 789,05€, reprise d’ancienneté professionnelle selon les dispositions conventionnelles. Horaires de travail individualisés, télétravail, RTT, tickets restaurant, mutuelle et avantages du CSE.


UN MANDATAIRE JUDICIAIRE À LA PROTECTION DES MAJEURS (H/F)

Pour son service « Protection Juridique des Majeurs »
CDD de 2 mois à temps complet 
Poste à pourvoir à SAINT-CLOUD

PROFIL TRAVAILLEUR SOCIAL OU JURISTE

Missions : Vous aurez à cœur de suivre des mesures de curatelle et de tutelle auprès d’adultes handicapés et/ou âgés à domicile et en établissements : les accompagner dans leur projet individuel, gérer leur situation (administrative, financière, patrimoniale et juridique) et rédiger des rapports et bilans de situation aux autorités judiciaires. Ces missions s’exercent au sein d’une équipe motivée et d’un réseau partenarial étoffé (professionnels du soin, magistrats, notaires, travailleurs sociaux…). Le métier de mandataire est passionnant : il permet le développement de multiples compétences dans une relation d’aide à la personne riche et en respectant sa volonté, ses droits et ses libertés.

Qualités et conditions requises : Doté(e) de qualités relationnelles et rédactionnelles, de rigueur, du sens de l’organisation et de réactivité. Titulaire au minimum d’une licence en droit ou diplôme social validé [CESF, ES, AS], CNC PJM apprécié mais non obligatoire. Débutant accepté.

Rémunération selon CCNT 1966, salaire brut mensuel de base à 1 789,05€, reprise d’ancienneté professionnelle selon les dispositions conventionnelles. Horaires de travail individualisés, télétravail, RTT, tickets restaurant, mutuelle et avantages du CSE.


Les candidatures (Lettre de motivation + CV) sont à transmettre ainsi libellées :

UDAF 92 / Direction générale
10 bis Avenue du Général Leclerc – BP 30
92210 SAINT–CLOUD

ou par courriel à : institution@udaf92.fr

Je vous envoie ma candidature

 

Lire La Suite

Lancement de l’expérimentation de médiation familiale pour aidants et aidés

Lancement de l’expérimentation de médiation familiale pour aidants et aidés

L’UDAF 92 a accueilli le 8 octobre dernier dans ses locaux, Marie-Andrée Blanc et Guillemette Leneveu, présidente et directrice générale de l’UNAF, Virginie Magnant, directrice générale de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie), Isabelle Sancerni et Vincent Mazauric, présidente et directeur général de la CNAF (Caisse nationale des allocations familiales) pour le lancement officiel de la convention de partenariat permettant aux 22 UDAF expérimentatrices de déployer l’action de médiation familiale pour aider et soutenir les aidants et les personnes aidées fragilisés par des conflits familiaux. Ce nouveau champ d’intervention  permettra de renouer le dialogue, de gérer des situations conflictuelles liées au handicap ou à la dépendance de l’un de ses proches et de trouver des solutions durables.

Au cours de cette rencontre, François Grégoire, président, Emmanuelle Hochereau, directrice générale et plusieurs professionnels de l’UDAF 92, ont présenté leurs services, les modalités d’action et le soutien apporté aux familles et aux personnes en situation de fragilité qu’ils accompagnent dans leur quotidien et leur autonomie par la protection juridique des majeurs, l’information et le soutien aux tuteurs familiaux, la médiation familiale et le soutien à la parentalité.

Déborah Varin, médiatrice familiale a présenté deux situations de dépendance et de handicap, qui ont donné lieu à des médiations aidants-aidés permettant ainsi un apaisement des conflits familiaux.

Les échanges, nourris de retours d’expériences des professionnels de l’UDAF 92, avec les participants du comité ont permis une meilleure appréhension de leurs interventions qui ont été félicitées pour leur engagement et leur professionnalisme.

Marie-Andrée Blanc et Virginie Magnant ont finalisé cette rencontre par la signature de cette convention nationale en lien avec la CNAF. Ce nouveau dispositif sera expérimenté pendant 2 ans et demi par les UDAF retenues par l’appel à projet.

L’ensemble des intervenants ont salué la qualité du travail effectué par les salariés de l’UDAF 92 et ont remercié Marie-André Blanc pour l’organisation de cette rencontre.

Lire La Suite

François Grégoire, réélu Président de l’UDAF 92.

François Grégoire, réélu Président de l’UDAF 92.

Le 21 septembre 2020, s’est déroulée l’assemblée générale de l’UDAF 92, à la salle du Grand Livre à Saint-Cloud.

Une soixantaine de participants, responsables associatifs, administrateurs, représentants familiaux, élus locaux et salariés ont participé à l’assemblée dans le strict respect des règles sanitaires.

 

Monsieur BERDOATI, maire de Saint-Cloud nous a fait l’honneur d’ouvrir notre manifestation et a réaffirmé son soutien aux valeurs familiales défendues par l’UDAF 92. A sa suite, Emmanuelle HOCHEREAU, directeur général a retracé les temps forts 2019 de l’action institutionnelle et des services.

Cette importante assemblée :

  • a renouvelé, en partie, les membres du conseil d’administration et le changement de commissariat aux comptes ;
  • a été suivie par une assemblée générale extraordinaire qui a approuvé les projets de nouveaux statuts et règlement intérieur.

 

François GRÉGOIRE, réélu à la présidence de l’UDAF 92, a rappelé la nécessité de représenter l’ensemble des 410 000 familles alto-séquanaises. Il a salué le travail accompli par les salariés et les bénévoles de l’Union qui œuvrent chaque jour pour accompagner, soutenir et défendre les familles des Hauts-de-Seine, particulièrement touchées par l’épidémie du Covid-19.

Lire La Suite