Services aux familles et aux personnes vulnérables

L’Udaf 92 accueille, informe et accompagne les familles et/ou les personnes en situation de vulnérabilité dans leur quotidien. Ce sont ainsi 10 services qui leurs sont proposés.

10
services pour les familles et personnes vulnérables (2021)
3447
familles et personnes accompagnées, tous dispositifs confondus (2021)
Protection juridique des majeurs

Accompagnement des vulnérabilités Accompagnement des vulnérabilités

Protection juridique des majeurs
Information et soutien aux tuteurs familiaux

Santé, dépendance, aidants Dépendance Santé vieillesse

Information et soutien aux tuteurs familiaux
Protection de l'enfance MJAGBF

Enfance et soutien à la parentalité Enfance et soutien à la parentalité

Mesure d’aide à la gestion du budget familial
Point conseil budget

Défense des consommateurs et budget familial Consommation et budget familial

Point conseil budget
Conflit familiaux

Droits et prestations familiales Prestations et droits des familles

Médiation familiale
Point info famille

Droits et prestations familiales Prestations et droits des familles

Point info famille
Médiation aidant-aidé

Santé, dépendance, aidants Dépendance Santé vieillesse

Médiation entre Aidants et Aidés
Grand-mère

Accompagnement des vulnérabilités Accompagnement des vulnérabilités

Mandat de protection future
Mesure d'accompagnement social personnalisé

Défense des consommateurs et budget familial Consommation et budget familial

Mesure d’accompagnement social personnalisé

La parole aux salariés

Assistante de direction – Service Institution

« Je suis assistante de direction à l’Udaf 92 depuis le 6 janvier 2003. Quelques semaines après mon arrivée, le directeur a organisé un rendez-vous avec la présidente de l’association départementale de la Médaille de la Famille française. J’ai découvert le monde de la famille nombreuse… et je ne l’ai plus quitté !

Mère, grand-mère et arrière-grand-mère de famille nombreuse, elle avait la foi en la famille chevillée au corps. Elle avait créé en juin 1982, l’association départementale de la Médaille de la Famille française. Elle fut administratrice à l’Udaf 92 et à la fédération nationale. Les mères médaillées du 92 lui doivent la gratuité de la carte des transports en commun obtenue auprès du président du conseil départemental. La CAF 92 avait même inscrit dans son règlement intérieur l’attribution d’une prime pour les récipiendaires bénéficiant encore de prestations familiales. Depuis, deux autres présidentes, également administratrices de l’Udaf 92 lui ont succédé et continuent d’oeuvrer pour la défense de ces familles.

Chargée du secrétariat de la Médaille de la Famille, j’étudie les dossiers de candidature, en vérifie la complétude et organise la tenue de la commission. Cette dernière donne au préfet un avis motivé sur ces dossiers.
De 2003 à 2020, 2169 mères et 37 pères de famille ont été décorés.
L’Udaf 92 a été choisie trois fois par l’Unaf pour proposer une candidature pour une remise de la médaille par le président de la République.
J’ai dressé une « certaine » cartographie des familles nombreuses du département ; j’ai ainsi constaté que les altoséquanais sont farouchement attachés à la famille.

Invitée par les maires à assister aux cérémonies, j’y ai représenté et fait connaître l’Udaf 92. Les maires ne manquaient jamais de rappeler que la famille est la cellule de base de la société et qu’elle doit être protégée et défendue.
Quelques souvenirs : tel maire me tendant le micro ; tel autre m’offrant un bouquet de fleurs ; une mère médaillée m’invitant au restaurant avec toute sa famille ; les retrouvailles avec une ancienne collègue de ma jeunesse et une ancienne collègue de l’Udaf 92 ; une récipiendaire venue au bureau m’offrir un bouquet de fleurs. Et puis, certaines personnalités connues rencontrées lors de cérémonies. Sans oublier les liens tissés avec les salariées des CCAS et des relations publiques des mairies… »


Adjointe d’antenne à Bagneux – Service information et soutien aux tuteurs familiaux

« L’Udaf 92 a ouvert un service d’ISTF au printemps 2014. Nous sommes deux délégués mandataires expérimentés à la protection juridique des majeurs en charge de celui-ci. Le service délivre gratuitement une information, une aide technique et une écoute à toute personne s’interrogeant sur les mesures de protection. Cela permet de rassurer les familles en amont, et de les accompagner dans leur exercice ultérieur, si besoin. Ce service s’adresse aux particuliers comme aux professionnels.

Il y a maintenant plusieurs années, une dame nous a contactés. Elle avait entendu parlé de notre activité par sa mairie. Son père présentait des troubles de la mémoire, et sa mère qui était un peu démunie face à la situation, ne parvenait plus à gérer les papiers administratifs. Grâce à l’écoute et à la reformulation, elle a pu réfléchir au fait qu’une mesure de protection pourrait répondre à une partie de ses problématiques. Nous l’avons donc informée sur la procédure et sur le rôle du tuteur familial. D’abord « frileuse » à l’idée d’accepter cette charge, elle a finalement choisi de se proposer comme tutrice de son père. Suite à sa désignation par le tribunal, elle nous a contactés pour avoir des conseils pour réaliser l’inventaire des biens de ce dernier. Au moment de transmettre son premier compte rendu de gestion, elle nous a, à nouveau, sollicités pour s’assurer que celui-ci était bien complété.

Cette dame nous a appelés régulièrement pour avoir des informations sur ce qu’elle pouvait ou ne pouvait pas faire en tant que tuteur familial. Il y a quelques mois elle nous a recontactés, en nous annonçant le décès de son père. Elle en a profité pour nous remercier car, selon ses mots, « sans nous, elle n’aurait jamais pu exercer une mesure de tutelle correctement » et « aurait sûrement baissé les bras il y a longtemps ». Dorénavant, elle envisage même de faire une demande de curatelle pour sa mère en demandant à être désignée ! »